Abattage d'arbre à Charleroi

La présence des arbres malades, mal positionnés et ceux qui risquent de causer des dégâts nécessite obligatoirement un abattage. Pour rappel, c’est une pratique qui consiste à faire tomber un arbre et profiter de son site sans mettre l’environnement en danger. D’où l’importance de toujours faire appel à un professionnel pour abattre. Faisons le point sur cette pratique dans la suite de ce billet.

Dans quel cas fait-on abattre un arbre ?

L’abattage d’un arbre ne se fait pas de façon hasardeuse. Bien qu’il consiste à faire tomber un arbre, il faut noter que les arbres ne sont pas choisis aléatoirement ! Généralement, on abat les arbres malades et ceux qui sont aux mauvais endroits. Mais pas que, voici d’autres raisons de pratiquer un abattage d’arbre. 

L’abattage en cas de nuisance ou risque de nuisance

Lorsque la croissance des plantes voisines d’un arbre infesté est risquée, il faut abattre ce dernier. En effet, il est fréquent de voir des arbres malades qui, n’ont seulement croissent mal, mais perturbent leurs voisins. Dans ce cas, si vous n’arrivez pas à les traiter, alors l’abattage devient la seule alternative. Ici, on fait tomber uniquement les arbres malades pour les empêcher de nuire au développement des autres autour d’eux.

Par ailleurs, lors de la plantation des arbres, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de surcharge entre les arbres qui va empêcher leur croissance future. Dans le cas contraire, il serait judicieux plus tard d’abattre quelques-uns pour en sauver d’autres. 

Parfois, par manque de temps et on accorde moins d’attentions aux arbres. Par conséquent, ces derniers poussent aux mauvais endroits si bien qu’ils sont responsables des zones d’ombre non désirés. Ici, si un élagage des branches touffues ne résout pas le problème, l’abattage est le choix à privilégier une nouvelle fois. 

L’abattage en cas des risques de dégâts 

Un arbre doit être abattu s’il représente un risque énorme pour les constructions locales. Autrement dit, s’il représente un danger pour les meubles, les véhicules et les personnes, le couper définitivement peut être envisagé. Notez ici que le danger peut être une chute des branches mortes ou de l’arbre lui-même. 

De plus, vous ne serez pas à l’abri des incendies si un arbre pousse trop près des fils électriques et tombe lors du passage d’un grand vent. Le plus souvent, il est recommandé de couper les arbres trop près des maisons, car leur enracinement peut fragiliser le bâtiment au fil du temps. 

L’abattage pour des raisons de sylviculture

Un arbre qui a atteint sa croissance maximale doit être utilisé sous forme de bois pour obtenir un bénéfice économique. Cependant, vu que celui-ci joue un rôle dans la régulation CO2/O2, il est parfois recommandé de planter un autre après son abattage. 

Parfois, les arbres en maturité laissent tomber leurs graines pour une nouvelle régénération. Dans ce cas, ils doivent rester pour enrichir le sol. Dès lors que les jeunes plantes apparaissent, il est préférable d’abattre l’arbre semencier pour la transformation de son tronc. 

Comment se passe un abattage d’arbres ?

Comme nous l’avons dit plus haut, l’abattage nécessite le recours à un expert en la matière. Généralement, chaque expert à sa stratégie pour un travail rapide et soigné. Si vous voulez tout de même abattre un arbre vous-même, voici les grands points à suivre. 

Prendre les bonnes précautions avant de vous lancer

Généralement, l’abattage se fait avec une tronçonneuse ! Cela inclut une préparation essentielle au maniement de cette machine. De même, une prise de toutes les précautions est indispensable pour mener à bien l’opération. 

Pour commencer, rassurez-vous qu’il n’existe aucun obstacle à la zone de travail (les fils électriques, les maisons, les routes...). Après cela, disposez les panneaux d’avertissement pour prévenir les passants et les véhicules.

De plus, il faut examiner la direction de la chute en fonction de la direction du vent, de l’inclinaison de l’arbre et de tous les paramètres utiles. Si vous n’êtes pas convaincu de vos examens, vous pouvez utiliser un fil à plomb (outil constitué d’un fil lesté utilisé pour obtenir les verticales ou la direction de la pesanteur à un endroit précis) pour être certain.

Concernant les opérations de coupe, la sécurité doit toujours faire partie de vos priorités. En d’autres termes, tout l’équipement doit répondre positivement aux recommandations en vigueur.

Faire attention aux irrégularités du sol

La forme du sol est primordiale dans la coupe d’un arbre. Généralement, il faut étudier le comportement de l’arbre après sa chute pour éviter les accidents. En effet, certains accidents peuvent être causés par la mauvaise forme du sol mal gérée. 

Vous devez par conséquent retirer les végétations qui pourront empêcher un meilleur atterrissage lors d’un départ rapide de celui-ci. Assurez-vous également que vous avez choisi le bon côté de chute en fonction des irrégularités du sol.

Choisir la bonne technique de coupe

Le choix de la technique de coupe détermine la direction de la chute. De ce fait, une pratique de coupe mal choisie peut entraîner des conséquences telles que le manque de sécurité, des frais de coupe élevés, la destruction des meubles... Il est à noter que la technique de coupe dépend du volume de l’arbre et de la tronçonneuse.

Ebrancher l’arbre après la coupe

Après le choix de l’appareil et d’un examen des lieux, passez directement à l’abattage. Dès lors que l’arbre est au sol, vous procédez à l’ébranchage (coupure les branches). Cette étape prend plus de temps parce que vous devez retirer toutes les branches et les nœuds sur le tronc d’arbre pour le rendre plus lisse.

De manière préventive, il est conseillé qu’après un abattage, vous dessoucher (déraciner) l’arbre pour garder votre terrain sans obstacles et réutilisable.

Quelles sont les précautions à prendre ?

L’abattage d’un arbre est une activité délicate et risquée pour le voisinage. Ainsi, avant de sortir votre tronçonneuse, prenez les précautions pour que l’abattage puisse se passer dans les meilleures conditions. Voici les plus communes :

Vérifier le matériel 

L’abattage nécessite le port des équipements de protection individuelle (vêtements, gants, lunettes, casque acoustique…). Une fois que vous avez fait le choix du matériel et que vous maîtrisez son utilisation, il est important de vérifier leur état. De même, vous devez savoir si votre arbre comprend une souche et des racines profondes pour connaître avec quel matériel commencer.

Ici, nous vous conseillons de rester concentré et de bien choisir votre matériel de travail. En effet, c’est ça la base de la coupe. Autrement dit, il n’y a pas d’abattage possible sans matériel efficace et en bon état.

Connaître la réglementation

Dans les normes, il faut prévenir votre voisin et les voisinages avant le travail. Par ailleurs, vous devez prendre l’autorisation auprès de la mairie et vous rassurez que vous ayez une assurance solide pour les dégâts potentiels.

Pour limiter les abattoirs abusifs des arbres, il faut effectuer les contrôles sur les terrains privés pour ne pas aussi franchir les limites données par la loi.

Faire appel aux spécialistes 

Pour votre protection et celle d’une tierce personne aux alentours, il est préférable d’avoir recours aux spécialistes expérimentés qui maîtrisent le domaine. 

De même, quand vous choisissez les professionnels, en cas de dommage, ils assument entièrement les charges. Toutefois, il est à rappeler qu’avec l’intervention de ces derniers les incidents surviennent rarement. 

Choisir la bonne saison de coupe

Les spécialistes conseillent l’abattoir des arbres lors des séchages des grumes résineuses écorcées. Cette période est recommandée pour plus de précautions, car en saison d’humidité, les vents et les eaux menacent la destruction non contrôlée des arbres.

De plus, l’hiver est considéré comme la meilleure saison, car les arbres ont moins de sèves en ce moment. Ce qui les rend plus légers et plus facile à couper. 

Choisir la bonne entreprise

En général, la réalisation de tels travaux nécessite une large connaissance en arboriculture. Dans ce cas, il est essentiel de travailler avec une entreprise connue. Celle ayant une existence juridique et une bonne assurance pour ne pas avoir de problèmes en cas d’accident. Ici, il est préférable de ne pas vous limiter aux demandes sur internet, mais d’aller jusqu’à l’agence de l’entreprise afin de voir aussi leur fonctionnement. 

Enfin, un bon rendement découle d’une bonne organisation qui dépend tout d’abord de l’employeur. A cette fin, il doit élaborer un programme de prévention et un protocole appliqué et respecté par les travailleurs.